Petite Arvine

Damase

En fière Petite Arvine, Damase affiche l’allant de sa précocité.
Elle livre ici une interprétation toute en brio des fragrances de glycine et de pamplemousse qui lui sont rattachées.
Elle atteint de la sorte son apogée, sans jamais se départir de sa délicatesse.

Damase Ier a présidé aux destinées de l’Église de 366 à 384. Son élection fut particulièrement mouvementée. Elle donna lieu à un schisme et se solda par une centaine de morts. D’origine espagnole, Damase s’était érigé en gardien de la tradition. Mais le trente-septième évêque de Rome était aussi un homme de lettres et un poète. On lui attribue l’utilisation du latin dans la liturgie. Il sollicita d’ailleurs Saint-Jérôme pour qu’il rédige une nouvelle version de la Bible dans cette langue.